Des mamans de substitution pour des rhinos orphelins

Alors que des milliers de rhinocéros sont tués pour leurs cornes, un orphelinat recueille les bébés

Ces dix dernières années, des milliers de rhinocéros ont été tués en Afrique du Sud pour leurs cornes, très convoitées en Asie. Un luxe si recherché qu’il peut se vendre plus de 90 000 euros le kilo !

Conséquence : à cause du braconnage, des bébés rhinos se retrouvent sans leur maman. Alors Arrie Van Deventer, un ancien prof devenu éleveur, a créé dans le nord du pays un discret orphelinat pour les secourir, les requinquer et les relâcher. Peu de visiteurs et aucun touriste, discrétion oblige.

Quatre salariées et deux femmes volontaires s’occupent des animaux comme des mamans, allant jusqu’à dormir chaque nuit avec les rhinos pendant les cinq premiers mois. Sinon le bébé stresse, crie et pleure.

Vers l’âge de cinq ans, ils sont prêts à être lâchés dans une réserve bien plus grande, à proximité.

AFP

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

*

code

0%